Actualités
Vendredi 30 Octobre 2015

Mise en œuvre des mesures prioritaires: entrée en vigueur du programme révisé dans certains établissements d'enseignement primaire

Synthèse vocale
Mise en œuvre des mesures prioritaires: entrée en vigueur du programme révisé dans certains établissements d'enseignement primaire

Le dispositif se rapportant à la première mesure relative à l'amélioration du programme des quatre premières années de l'enseignement primaire sera mis en œuvre lors de la rentrée scolaire 2015-2016 dans toutes les régions du Royaume conformément à l'approche adoptée par le ministère dans ce sens, a annoncé jeudi le ministère de l'Education nationale et de la Formation professionnelle.

Cette mesure, allant de pair avec le douzième levier de la vision stratégique de la réforme, a pour objectif d'asseoir les compétences de base en lecture, écriture, mathématiques et éveil durant les quatre premières années de l'enseignement scolaire, et de permettre aux élèves, une fois acquis les outils de base, de poursuivre avec succès leurs études dans les années qui suivent, précise le communiqué.

Cette mesure vise à concentrer l'action éducative des enseignants sur les compétences et les connaissances de base en lecture, écriture, mathématiques et éveil durant la même période, et à instaurer une évaluation systématique des acquis gérée par les enseignants et permettant d'organiser les activités éducatives et de corriger les déficiences de manière intégrée et souple à travers les activités estivales.

Cette opération de révision et de mise à jour aspire à une nouvelle organisation des composantes du programme des quatre premières années de l'enseignement scolaire touchant les pôles langues, mathématiques, sciences, éducation sociale et éveil (éducation islamique, sociale, artistique et physique), ajoute le communiqué.

Et de préciser que cette opération prévoit également de capitaliser et de consolider les acquis du programme scolaire actuel, d'alléger les programmes et de formuler de façon précise et détaillée les dénouements de chaque année scolaire, outre l'ouverture sur d'autres méthodes didactiques pour mettre en œuvre l'approche par les compétences.

Ainsi, il a été décidé, selon la même source, d'adopter le programme révisé au niveau de chaque délégation, dans un établissement scolaire au minimum et à la limite de 10 pc des établissements primaires relevant de la délégation, avec le souci de prendre en considération la représentativité des milieux rural, urbain et périurbain. Le reste des établissements faisant partie de l'échantillon sélectionné pour le composant lecture, seront consacrés à l'expérimentation de la méthode alphabétique de l'enseignement dans les 1ère et 2ème années de l'enseignement primaire, tout en capitalisant sur les acquis de cette méthode pour la correction des déficiences de lecture détectées chez les élèves des niveaux supérieurs.

Le programme révisé de la langue française sera également appliqué au cours de cette année scolaire, uniquement en première année. Il sera appliqué progressivement dans les classes supérieures. 

Concernant l'emploi du temps des enseignants de ces établissements pilotes, 24 heures seront consacrés par semaine à l'enseignement, auxquelles s'ajoutent 3 heures par semaine qui seront consacrées obligatoirement à la formation, à l'accompagnement, aux séances de soutien et aux activités parallèles qui seront exploitées dans le cadre du projet de l'établissement.

Les 5ème et 6ème années de l'enseignement primaire dans les établissements pilotes appliquant ce programme, vont adopter des séances similaires aux séances de la 4ème année, avec la nécessité d'exploiter les trois heures par semaine restantes dans des séances de soutien aux élèves en difficulté, notamment les enseignements de base.

Le ministère a publié sur son portail une copie du programme révisé de même que des modèles d'emploi du temps à appliquer selon les cas figurant dans les établissements pilotes.

(MAP-29/10/2015)