Actualités
Jeudi 29 Octobre 2015

Le ministre de l'emploi s'entretient à Jakarta avec plusieurs de ses homologues participant à la 3ème session de la Conférence islamique des ministres du travail

Synthèse vocale
Le ministre de l'emploi s'entretient à Jakarta avec plusieurs de ses homologues participant à la 3ème session de la Conférence islamique des ministres du travail

Le ministre de l'Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki, s'est entretenu, jeudi à Jakarta, avec plusieurs de ses homologues participant à la 3ème session de la Conférence islamique des ministres du travail, dont les travaux ont débuté jeudi avec la participation de 57 Etats membres de l'Organisation de la Coopération Islamique (OCI).

Dans ce cadre, M. Seddiki s'est entretenu avec le ministre indonésien du Travail, Hanif Dhakiri, sur la coopération dans le domaine de la sécurité et la santé au travail (SST) et l'échange des expériences entre les deux pays.

Les deux parties ont souligné la nécessité de développer la coopération bilatérale en matière de formation et de qualification, exprimant leur volonté de mettre en place des programmes de coopération et d'échange de visites en vue de s'informer de près sur les expériences des deux pays dans les domaines de la protection sociale et de la qualification de la main d'œuvre.

A cette occasion, M. Seddiki a salué les efforts déployés par l'Indonésie en vue d'assurer le succès de cette session de la Conférence islamique des ministres du travail.

Lors de sa rencontre avec le ministre saoudien de Travail, Mofarrej bin Saad Al-Haqbani, le responsable marocain a exprimé sa satisfaction quant au niveau des relations unissant les deux pays à tous les niveaux, ainsi de la coopération et la coordination entre les deux ministères dans les domaines de l'emploi et de la protection sociale.

De son côté, le ministre saoudien a salué la bonne réputation des travailleurs marocains en Arabie Saoudite, soulignant l'importance de développer le réseau électronique dans le secteur de l'emploi pour faciliter la circulation de la main d'œuvre et garantir l'accès des travailleurs à leurs droits, à travers un contrat de travail adéquat réunissant des conditions et des garanties suffisantes.

Les deux parties ont exprimé la convergence des points de vue sur l'ensemble des questions arabes et islamiques, en particulier celles qui seront débattues lors de cette session, notamment les mécanismes de mise en œuvre du cadre de coopération de l'OCI dans les domaines du travail, de l'emploi et de la protection sociale, mettant l'accent sur l'importance de ce cadre pour soutenir les efforts déployés en matière de mise en place et de renforcement des capacités institutionnelles et d'amélioration du niveau des ressources humaines.

M. Seddiki s'est également entretenu avec la ministre des Affaires sociales et du Travail du Koweït, Hind Sabih al-Sabih, qui a affirmé que son pays est disposé à accueillir une main d'œuvre hatement qualifiée en provenance de différents pays arabes et islamiques, en vue de contribuer à la réalisation de projets de développement, soulignant que le Koweït dispose de lois préservant les droits des travailleurs.

La ministre koweïtienne a fait part de sa satisfaction du niveau de coopération entre les deux pays dans les domaines du travail et des affaires sociales, mettant en relief les relations distinguées liant le Maroc et le Koweït.

De son côté, M. Seddiki a souligné la nécessité de multiplier l'échange de visites entre les responsables des deux pays, afin de créer des espaces de coopération dans les domaines de la formation, notamment au profit des jeunes et des femmes.

Le responsable marocain a, par ailleurs, mis l'accent lors d'une rencontre avec le ministre du travail de Djibouti, Abdi Houssein Ahmed, sur l'importance accordée par le Maroc à l'Afrique et son ambition de consolider la coopération avec tous les pays africains en vue de concrétiser le développement global.

Il a ainsi relevé que le Royaume a adopté, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, une stratégie reposant sur des partenariats bénéfiques pour tous où l'élément humain occupe une place de choix, notant que cette approche vise à faire bénéficier les pays africains de l'expérience du Maroc en matière de développement humain et à nouer des partenariats pour la mise en place de projets prometteurs dans le secteur des infrastructures.

Et de souligner la disposition du Maroc à renforcer la coopération avec le Djibouti dans les domaines du travail et des affaires sociales et à œuvrer à trouver un espace de coopération servant les intérêts des deux peuples.

Pour sa part, le ministre djiboutien s'est dit satisfait de choix du Maroc d'opter pour la réalisation de la complémentarité régionale à l'échelle africaine, relevant l'impératif de raffermir les relations bilatérales au service des peuples des deux pays.

La troisième session de la conférence islamique des ministres du Travail des pays membres de l'OCI est placée sous le thème "Généraliser l'emploi des jeunes et la sécurité et la santé au travail (SST) dans les Etats Membres de l'OCI". Elle sera l'occasion d'examiner les moyens à même de renforcer les programmes de soutien à l'emploi des jeunes et des femmes et de la SST, ainsi que les perspectives de coopération en matière de travail et d'emploi entre les pays membres de l'OCI.

(MAP-29/10/2015)