Actualités
Lundi 7 Juillet 2014

55ème anniversaire de la disparition de feu SM Mohammed V

Synthèse vocale
Le Maroc commémore l'anniversaire de la disparition de feu SM Mohammed V, héros de la lutte pour l'indépendance

Le peuple marocain commémore, mardi, le 55ème anniversaire de la disparition de feu SM Mohammed V, héros de la lutte pour l'indépendance du Royaume. 

Feu SM Mohammed V, père de la Nation, avait rendu l'âme le 10e jour du Ramadan de l'année 1380 de l'hégire (26 février 1961) alors qu'il avait consacré toute sa vie à la lutte pour la libération du pays et le recouvrement de sa pleine indépendance.

Le regretté Souverain avait consenti tous les sacrifices, y compris l'exil auquel il a été forcé en compagnie de la Famille royale par les autorités coloniales. La période du protectorat a été émaillée de faits historiques importants au cours desquels feu SM Mohammed V et le peuple marocain avaient fait montre d'une parfaite symbiose et d'une mobilisation sans relâche.

Les Marocains se rappellent la longue marche de la libération du pays et le combat qu'a mené, sur tous les fronts et en étroite symbiose avec son peuple, le Libérateur de la nation, un Souverain dont le parcours était intimement lié à la lutte pour l'indépendance du pays et l'exercice de la souveraineté et de la liberté pour le peuple marocain.

Les multiples actions visant à faire face et contrecarrer les complots des autorités coloniales ont été enclenchées par la Résistance et le Mouvement national sous l'impulsion du regretté Souverain. Elles ont été couronnées par la présentation, en 1944, du Manifeste de l'Indépendance qui réclamait la restauration de tous les droits dont le colonialisme avait dépossédé le Maroc.

Non seulement Feu SM Mohammed V avait appuyé les revendications du Mouvement national, mais il avait refusé de se soumettre aux pressions et aux manoeuvres coloniales. Et avant que les événements ne prennent la tournure de chantage et de menace contre la Famille royale, le Souverain a prononcé le célèbre discours de Tanger. Déjà en 1947, dans ce discours historique, feu SM Mohammed V lançait publiquement, solennellement et internationalement les revendications du Maroc.

Un autre événement majeur dont le peuple marocain se remémore encore chaque 10 Ramadan : le coup de force du 20 août 1953 qui l'affligea, mais mobilisa sa volonté de réaliser son indépendance et le retour de son Souverain légitime, chose qui s'est réalisée effectivement puisque feu SM le Roi et la Famille royale retournèrent le 16 novembre 1955 au Maroc et l'indépendance fut proclamée.

Ce jour-là, le père de la Nation avait annoncé le début de l'ère du grand Jihad, celle de l'édification, de l'indépendance, de la démocratie et du développement dans le cadre de la monarchie constitutionnelle. Depuis, le Maroc s'est tourné résolument vers le futur. 

Le regretté Souverain était aussi un leader africain de premier ordre. Pour les peuples du continent, il était devenu le symbole du combat contre le colonialisme et le racisme, pour l'unité, l'indépendance et la consolidation de la paix dans le monde. 

Après avoir mis en place le chantier du développement économique et social, aujourd'hui, SM le Roi Mohammed VI, digne successeur de feu SM Hassan II, s'inscrit dans la continuité de cette dynamique renouvelée en consolidant les bases d'une économie moderne et compétitive, de modernisation du Royaume et de consécration des valeurs de démocratie et de citoyenneté et de respect des droits de l'Homme.

MAP : 07/07/2014