Actualités
Dimanche 15 Novembre 2015

60ème anniversaire du retour d'exil de feu SM Mohammed V

Synthèse vocale
60ème anniversaire du retour d'exil de feu SM Mohammed V

Le Maroc célèbre ce lundi le 60ème anniversaire du retour d'exil du Père de la nation, Feu SM Mohammed V et des membres de l'illustre famille royale, survenu le 16 novembre, un moment de gloire annonçant l'avènement de l'ère de la libération pays du joug du colonialisme.

"La célébration de cet évènement glorieux se veut particulière cette année, vu qu'elle intervient dans une ambiance de mobilisation générale et de vigilance continue pour la défense de la première cause nationale de l'intégrité nationale, suite au discours historique de SM le Roi Mohammed VI, prononcé le 6 novembre à Laâyoune", a affirmé dans une déclaration à la MAP, le Haut-commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l'armée de libération, Mustapha El Ktiri.

"A l'occasion de la commémoration de ce grand évènement, la famille de la résistance et de l'armée de libération se remémore avec orgueil et fierté les sacrifices et dévouements consentis par le peuple marocain pour exiger le retour d'exil de Feu SM Mohammed V et réaliser l'indépendance et le parachèvement de l'intégrité territoriale du Royaume", a souligné M. El Ktiri.

La célébration de ce glorieux événement, qui illustre l'attachement renouvelé à la mémoire d'un grand Roi ayant préféré l'exil à la signature de décrets par lesquels les autorités coloniales entendaient asseoir leur domination sur le Maroc, constitue une occasion de se remémorer les idéaux que le regretté Souverain incarnait, notamment ceux de la liberté, du patriotisme et l'esprit du sacrifice au service de la patrie.

Les autorités du protectorat français ont déporté, le 20 août 1953, le Sultan du Maroc, d'abord à Ajaccio en Corse et ensuite à Antsirapé, Madagascar.

Contrairement aux attentes du colonisateur, cette décision des autorités françaises n'a fait qu'enflammer le patriotisme des Marocains, entraînant un soulèvement à l'unisson du peuple marocain, qui a vaillamment lutté pour le retour de son Souverain. 

Ainsi, à travers tout le Royaume, d'importantes manifestations populaires ont été organisées spontanément, réclamant haut et fort le retour du Père de la nation et vilipendant la décision de l'occupant. 

Les opérations militaires engagées par l'armée de résistance affluant de toutes les régions du Royaume, ont mis en garde le colonisateur contre toute atteinte à la personne du Souverain et exprimant massivement leur dévouement et leur fidélité à Feu SM Mohammed V, ainsi que leur détermination à lutter jusqu'au rétablissement de la légalité. 

Après une lutte sanglante, l'envahisseur s'est rendu à l'évidence qu'on ne lui laissera aucun répit avant le retour du Sultan. L'âpre lutte ainsi menée par le peuple marocain a été couronnée de succès et le 16 novembre 1955, Feu SM Mohammed V regagna le Royaume où un accueil inoubliable lui a été réservé.

"Nous sommes passés de la bataille du petit Jihad à celle du grand Jihad", avait déclaré alors Feu SM Mohammed V en s'adressant à la Nation dans un discours historique qui reste gravé dans la mémoire des Marocains.

Le 18 novembre de la même année, le Père de la nation, à ses côtés le Prince Héritier et Son compagnon de lutte, Feu SM Hassan II, déclarait : "Nous nous réjouissons de pouvoir annoncer la fin du régime de tutelle et du protectorat et l'avènement d'une ère de liberté et d'indépendance".

Succédant au libérateur de la Nation, Feu SM Hassan II s'est attelé à édifier le pays et à parachever l'intégrité territoriale du pays, avec la récupération des provinces du Sud à la faveur de la glorieuse Marche verte.

Aujourd'hui, SM le Roi Mohammed VI poursuit la marche de ce grand jihad avec détermination et dévouement, plaçant en priorité la défense de l'intégrité territoriale du Royaume et engageant de nouveaux chantiers, ceux du développement, de la régionalisation avancée et des grands projets économiques et sociaux.

(MAP-15/11/2015)