Actualités
Mardi 1 Décembre 2015

Signature d'un mémorandum d'entente sur le programme d'harmonisation des trimestres entre le MEN et le Conseil culturel de Bretagne

Synthèse vocale
signature d'un mémorandum d'entente sur le programme d'harmonisation des trimestres entre le MEN et le Conseil culturel de Bretagne

Le ministère de l'Education nationale et de la formation professionnelle et le Conseil culturel de Bretagne (CCB) ont signé, lundi à Rabat, un mémorandum d'entente concernant le programme d'harmonisation des trimestres entre les établissements d'enseignement au Maroc, en Grande-Bretagne et dans les pays de la région du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord (MENA).

Ledit programme vise à instaurer la confiance et la compréhension entre les individus au sein des communautés de ces pays et à promouvoir l'enseignement et la culture de l'éducation chez les enseignants pour intégrer certaines compétences essentielles dans les programmes scolaires, à même d'améliorer les résultats scolaires des élèves, indique un communiqué du ministère.

Ce mémorandum d'entente, qui a été signé par le ministre de l'Education nationale et de la formation professionnelle, Rachid Benmokhtar, et le représentant du CCB, Jean Mitchell, prévoit de mettre l'accent dans ce programme sur les compétences liées à la culture numérique, la pensée critique et la résolution des problèmes, la créativité et l'imagination, le leadership étudiant, la coopération, la communication et la citoyenneté, précise le communiqué.

En vertu de cet accord, le ministère s'engage, ajoute le communiqué, à former une équipe centrale pour assurer le suivi du programme d'harmonisation des trimestres avec la participation des directions centrales et des académies régionales d'éducation et de formation (AREF) concernées, ainsi qu'à choisir les établissements d'enseignement qui participeront à ce projet conformément aux critères définis par ledit programme et à désigner les enseignants, les directeurs des établissements d'enseignement et les cadres du ministère qui prendront part aux sessions de formation.

De son côté, le CCB apportera son soutien dans les domaines liés au développement professionnel des coachs et des enseignants et consacrera des prix aux établissements d'enseignement qui forment des étudiants compétents capables de vivre et de travailler dans un contexte marqué par une économie mondialisée. 

Il fournira également les conditions nécessaires pour garantir l'accès des enseignants à des ressources pédagogiques de qualité, à travers l'Internet.

Ce programme devrait profiter à environ 90 directeurs et cadres administratifs des établissements d'enseignement sélectionnés, ainsi qu'à 150 enseignants. 

(MAP 01/12/2015)