Actualités
Mardi 31 Décembre 2013

Le ministre de l'emploi tient une rencontre avec des membres de l'ONDE

Synthèse vocale
Le ministre de l'emploi tient une rencontre avec des membres de l'ONDE

Le ministre de l'emploi et des affaires sociales, Abdeslem Seddiki a eu, mardi à Rabat, une rencontre avec une délégation de l'Observatoire national des droits de l'Enfant (ONDE), consacrée à l'examen des possibilités d'un partenariat entre les deux parties voué à la protection des droits de l'enfant et à l'édification d'un "Maroc digne de ses enfants".

Lors de cette rencontre, la délégation de l'ONDE, conduite par le directeur exécutif de l'Observatoire, Mustapha Daniel, a présenté au ministre les grandes lignes du plan d'action de cette organisation pour l'année 2014.

Il a été également question pour les membres de l'ONDE d'émettre leur avis sur la loi N 19-12, fixant les conditions d'emploi des travailleurs domestiques.

Dans une déclaration à la presse, M. Seddiki a salué les efforts considérables déployés par l'Observatoire dans le domaine de la protection des droits de l'enfant, conformément aux Hautes directives de SM le Roi Mohammed VI et sous la présidence de SAR la Princesse Lalla Meryem.

Le ministre a saisi cette occasion pour se féliciter des grandes avancées accomplies par le Royaume en matière des droits de l'enfant, évoquant la ratification de la Convention internationale des droits de l'enfant, les dispositions de la nouvelle Constitution et les réalisations importantes acquises dans le cadre du Plan d'action national pour l'enfance 2006-2015 "Maroc digne de ses enfants".

"Au Maroc, le nombre global d'enfants travailleurs a passé de 600.000 en 1999 à moins de 100.000 enfants 2012", a-t-il insisté.

Dans ce sillage, M. Seddiki a assuré que son département met tout en œuvre pour la protection du droit de l'enfant à la scolarisation jusqu'à l'âge de 18 ans, et la lutte contre le travail des enfants mineurs, relevant qu'il s'agit également du rôle des différents acteurs, en l'occurrence les organisations de la société civile qui jouent un rôle important, particulièrement en matière de sensibilisation. 

De son côté, Najib Saoumai, du club des anciens membres du parlement de l'enfant à l'ONDE, a souligné que lors de cette rencontre, la délégation de l'Observatoire a présenté au ministre de l'emploi et des Affaires sociales, les principales recommandations issues de la première Convention "Jeunes pour les droits de l'enfant", organisée fin novembre dernier à Tanger, sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI.

"Nous avons également examiné avec le ministre de l'emploi les moyens d'édifier un partenariat fructueux dans le domaine de la protection des droits de l'enfant, comme nous avons eu l'occasion d'émettre notre avis sur la loi N . 19-12", a-t-il expliqué.

Auparavant, la délégation de l'ONDE a eu des rencontres avec les ministres de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, et de l'éducation nationale et de la formation professionnelle.

-MAP-