Actualités
Mercredi 18 Novembre 2015

Le ministre délégué chargé du transport participe aux travaux de la conférence internationale sur la sécurité routière

Synthèse vocale
Le ministre chargé du Transport appelle à Brasilia à un soutien plus étroit à l'Afrique en matière de sécurité routière

Le ministre délégué chargé du transport, Mohamed Najib Boulif a plaidé, mercredi à Brasilia, pour un soutien plus étroit à l'Afrique dans le domaine de la sécurité routière.

"L'Afrique est le parent pauvre de la sécurité routière. Pour cette raison, il y a nécessité d'un partenariat et d'une coopération plus étroits entre les trois institutions que sont la Banque mondiale, l'Organisation des Nations Unies et encore l'organisation mondiale de la santé (OMS) avec le continent africain", a-t-il déclaré à la MAP dans le cadre de sa participation aux travaux de la deuxième conférence internationale de haut niveau sur la sécurité routière.

Ce soutien permettra de financer des études sur les causes des accidents et des projets pour la société civile dans un continent prometteur et en constant développement, a affirmé le ministre, qui a lancé cet appel devant un parterre de ministres et de représentants d'organisations onusiennes et de la société civile.

Il a, en outre, souligné que le Maroc s'est toujours intéressé à la question de la sécurité routière, en revenant sur les réalisations du Royaume en la matière.

"Entre 2011 et 2014, le Maroc a enregistré une baisse de 18 pc des décès dus aux accidents de la circulation, soit 714 vies sauvées et ce, en dépit d'une croissance annuelle de 4 à 5 pc du parc automobile", a relevé le ministre, y voyant des résultats "très positifs".

La participation du Maroc à la réunion de Brasilia a pour but de "présenter le cas marocain en matière de sécurité routière", a poursuivi M.Boulif, en affirmant que cette rencontre "permettra d'échanger de vues avec les différentes parties prenantes et de s'informer de l'état d'avancement de la décennie d'action pour la sécurité routière 2011-2020".

La deuxième conférence internationale de haut niveau sur la sécurité routière, convoquée en 2014 par l'Assemblée générale de l'ONU, vise à poursuivre le débat engagé lors de la première édition, qui s'est tenue en 2009 à Moscou.

(MAP-18/11/2015)