Actualités
Vendredi 28 Novembre 2014

Le ministère de la Santé mobilise des équipes médicales et paramédicales dans les régions affectées par les dernières intempéries

Synthèse vocale
Le ministère de la Santé mobilise des équipes médicales et paramédicales dans les régions affectées par les dernières intempéries

Le ministère de la Santé a mobilisé des équipes médicales et paramédicales dans les régions affectées par les dernières intempéries, composées de 500 cadres ainsi que des moyens d'intervention médicale d'urgence sous forme de 300 ambulances en plus d'un hélicoptère dont le rayon d'intervention englobe les régions de Marrakech-Tensift-El Haouz et Tadla-Azilal.

Dans le cadre de son plan d'intervention d'urgence, le ministère de la Santé a également décidé de relever le degré de vigilance des services d'urgence et de réanimation pour accueillir et soigner les blessés dans les régions affectées, précise un communiqué du ministère.

L'hôpital Ibn Tofail à Marrakech a accueilli cinq blessés évacués par un hélicoptère militaire, qui ont été pris en charge et soignés, souligne le communiqué.

De même, l'hélicoptère du ministère de la Santé a transporté une équipe médicale vers des villages enclavés pour effectuer des consultations sur place au profit de trois cas dans la province d'El Haouz, explique la même source, indiquant que dimanche dernier une femme enceinte a été secourue dans un village relevant de la commune de Siti Fadma.

Dans le cadre des efforts fournis par les services du ministère, ajoute le communiqué, le service médical d'urgence par hélicoptère a apporté assistance à une femme enceinte et un homme souffrant de contusions au niveau de la poitrine, en plus d'une femme enceinte qui a accouché par césarienne, sachant que les intempéries avaient rendu, dans plusieurs cas, impossible le décollage de l'hélicoptère empêchant toute intervention.

En plus, une femme de Mhamid El Ghizlane a été secourue et son accouchement facilité, et des citoyens âgés malades ont été évacués par hélicoptère des lieux du sinistre vers l'hôpital. 

Les services mobiles d'urgence et de réanimation ont pu sauver un nourrisson de 4 mois qui souffrait d'un traumatisme crânien et qui a été évacué vers le CHU Hassan II de Fès où il a été hospitalisé, ajoute le communiqué.

Les responsables au sein du ministère de la Santé tiennent des réunions continues avec leurs homologues des autres services, aux niveaux central, régional et local, pour assurer le suivi des développements sur le terrain et les moyens d'intervention et de secours aux victimes des intempéries.

(MAP-28/11/2014)