Actualités
Vendredi 27 Mars 2015

Le Maroc participe à la conférence sur la coopération commerciale entre les Etats Unis et l'Afrique

Synthèse vocale
L'ambassadeur du Maroc aux Etats-Unis participe à Washington à une conférence sur la coopération commerciale entre les Etats Unis et l'Afrique

La coopération Sud-Sud, qui constitue un pilier majeur de la politique extérieure du Maroc, revêt une importance "cruciale" pour le développement de l'Afrique, a affirmé, vendredi à Washington, l'ambassadeur du Maroc aux Etats Unis, Rachad Bouhlal.

Intervenant lors d'une conférence organisée par Africa Center relevant du prestigieux think tank américain Atlantic Council sur la coopération commerciale entre les Etats Unis et l'Afrique, M. Bouhlal a rappelé, dans ce sens, que Sa Majesté le Roi Mohammed VI avait souligné dans le message Royal adressé au Forum Crans Montana, qui s'est tenu du 12 au 14 mars à Dakhla, que "le Royaume du Maroc, qui a fait de la coopération Sud-Sud l'un des piliers de sa politique extérieure, développe, avec l'élan d'ouverture nécessaire, des partenariats tout aussi fructueux avec ses partenaires européens, nord-américains et asiatiques". 

"C'est précisément ce modèle partenarial, à caractère multidimensionnel et mobilisant plusieurs acteurs, qu'il nous appartient de promouvoir avec persévérance, en faveur d'un développement accru de l'Afrique", avait ajouté le Souverain. 

Le diplomate marocain a relevé en outre que le Maroc met l'accent, dans le cadre de cette coopération mutuellement bénéfique, sur la promotion du développement humain et la création de l'emploi, entre autres.

Il a précisé, à cet égard, que pas moins de 8.000 étudiants africains poursuivent leurs études supérieures dans des universités marocaines, ajoutant que 90 pc de ces étudiants bénéficient de bourses offertes par le gouvernement marocain.

Et de poursuivre que le secteur privé marocain, lui aussi, s'est engagé dans cette dynamique vertueuse et ce processus de développement à travers des projets de logements sociaux, notamment en Côte d'Ivoire (15.830 logements), en Guinée-Conakry (3.000), au Tchad (15.000) et au Mali (10.000).

Sur le plan économique, M. Bouhlal a indiqué que le Maroc est le deuxième investisseur dans le continent africain, notamment dans les secteurs de l'agriculture, de l'électricité, des télécommunications et des banques.

Il a rappelé qu'il a été décidé lors du Sommet global d'entreprenariat qui a eu lieu en novembre dernier à Marrakech, la création au Maroc d'une académie de formation des entrepreneurs africains (150 entrepreneurs chaque année). 

L'ambassadeur du Maroc aux Etats Unis a, en outre, estimé que le développement de l'Afrique doit s'ériger en priorité pour tous les partenaires eu égard aux énormes opportunités d'investissement qu'offre le continent, notamment dans les secteurs économiques clé et le commerce.

Ont notamment pris part à cette conférence, modérée par Peter Pham, Directeur de l'Africa Center, l'Assistant spécial du président Barack Obama et directeur des affaires africaines au Conseil national de sécurité (NSC) à la Maison Blanche, Grand T. Harris, plusieurs ambassadeurs africains, des représentants du monde des affaires US, des hauts responsables du Département d'Etat, outre des experts des questions africaines.(

(MAP-27/03/2015)