Actualités
Mercredi 27 Mai 2015

Entretiens bilatéraux de Mme Bouaida en marge de la 42ème session du Conseil des ministres des AE des pays membres de l'OCI

Synthèse vocale
Entretiens bilatéraux de Mme Bouaida en marge de la 42ème session du Conseil des ministres des AE des pays membres de l'OCI

La ministre déléguée aux Affaires étrangères et à la coopération, M'barka Bouaida, s'est entretenue, mercredi à Koweït, avec le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel Ben Ahmad al-Jubair, en marge de la 42ème session du Conseil des ministres des Affaires étrangères des pays membres de l'Organisation de la coopération islamique (OCI).

Lors de cette rencontre, Mme Bouaida s'est félicitée des relations solides liant les deux pays frères et des relations fraternelles unissant SM le Roi Mohammed VI que Dieu Le glorifie et son frère, le Serviteur des lieux saints, le Roi Salman ben Abdelaziz Al Saoud, saluant la coordination et la consultation politique permanentes entre les deux pays à tous les niveaux, ainsi que la convergence de vues sur plusieurs questions arabes et internationales d'intérêt commun.

La ministre déléguée a, en outre, réitéré le soutien du Royaume du Maroc au Royaume d'Arabie Saoudite dans ses efforts visant la lutte contre toutes les formes d'extrémisme, saluant la position de l'Arabie Saoudite appuyant l'intégrité territoriale et la souveraineté nationale du Maroc. 

Au cours de cet entretien, l'accent a été également mis sur les fondements ancrées dans l'histoire des relations entre les deux pays et la volonté de les consolider et de les hisser aux plus hauts niveaux.

Dans le même contexte, M. Bouaida a eu des entrevues avec le ministre malaisien des Affaires étrangères, Hanifa Aman, le secrétaire d'Etat tunisien, chargé des Affaires arabes et africaines, Touhami Abdouli, le ministre yéménite des Affaires étrangères, Riyad Yassine, et la ministre gambienne des Affaires étrangères, Neneh MacDouall-Gaye.

Ces entretiens ont porté sur les relations bilatérales unissant le Maroc et ces pays et les moyens de les renforcer et de les promouvoir, ainsi que sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun, notamment celles ayant trait aux mondes arabe et musulman.

(MAP-27/05/2015)