Actualités
Jeudi 2 Avril 2015

Le Maroc invité d'honneur du Salon Internationale de l'Agriculture et des Ressources Animales (SARA-2015)

Synthèse vocale
Le Maroc invité d'honneur du Salon Internationale de l'Agriculture et des Ressources Animales (SARA-2015)

Agriculture : Le Maroc, toujours disposé à faire bénéficier les pays africains amis de son expertise (M. Akhannouch)

Le Maroc est toujours disposé à mettre son expertise et son savoir- faire avérés dans le domaine agricole au profit des pays africains frères et amis et cela, chaque fois que le Royaume se trouve sollicité, a souligné samedi à Abidjan, le ministre de l'agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch.

La promotion de la coopération sud- sud dans divers domaines, en l'occurrence celui de l'agriculture est "un choix stratégique" pour le Royaume, conformément aux Hautes Orientations de SM le Roi Mohammed VI, a ajouté le ministre dans une déclaration à la presse, en marge du Salon International de l'Agriculture et de la Pêche Maritime d'Abidjan (SARA-2015).

M. Akhannouch, a relevé, dans ce sens, l'importance cruciale du partenariat sud- sud porteur de vraies opportunités de développement, estimant que ce choix permettra aux pays africains de gagner du temps, de résoudre nombre de problèmes et d'être au rendez-vous avec le progrès. 

Le Plan Maroc Vert, dont le succès est fort remarquable malgré la persistance de certains défis à relever, peut servir de source d'inspiration pour nombre de pays africains, a estimé le ministre notant que certains pays qui l'ont étudié, ont établi des études et se trouvent actuellement dotés de programmes qui leurs sont propres.

Tout en relevant que l'avenir de l'agriculture mondiale se trouve en Afrique, un continent qui recèle un important potentiel agricole (réserves d'eaux, terres stériles ), M. Akhannouch, a plaidé en faveur de la promotion des investissements dans ce secteur créateur d'emploi et porteur de croissance.

Dans le même sillage, le ministre s'est félicité des réalisations accomplies par le Maroc dans ce domaine et ses efforts en vue de tirer vers le haut le rendement de cette activité et ce, grâce à l'adoption d'une politique volontariste et intégrée, contenue dans le "Plan Maroc Vert".

Dans le domaine de l'assurance agricole, M. Akhannouch, a loué le rôle de taille joué par la Mutuelle Agricole Marocaine des Assurances (MAMDA), rappelant qu'avec le lancement du Plan Maroc Vert, quelque 20 mille à 30 mille hectares étaient couverts par une assurance agricole, alors que ce taux se chiffre actuellement à plus de 800.000 ha.

Dans la foulée, le ministre s'est réjoui de la signature en marge du SARA-2015, d'une convention- cadre de coopération entre le Maroc et la Côte d'Ivoire pour la mise en place et le développement d'une assurance agricole dans ce pays frère et ami.

Ce partenariat constitue un "signe positif" des relations étroites entre les deux pays et de la volonté constante des deux chefs d'Etat, SM le Roi Mohammed VI et le président Alassane Ouattara, de booster davantage cette coopération, a conclu le ministre.

Coopération maroco-ivoirienne : Signature à Abidjan d'une convention cadre pour la mise en place de l'assurance agricole en Côte d'Ivoire

Une convention cadre de coopération portant sur la mise en place et le développement de l'assurance agricole en Côte d'Ivoire a été signée, samedi à Abidjan, entre le Maroc et la Côte d'Ivoire et ce, en marge du Salon de l'Agriculture "SARA-2015".

Paraphée du côté marocain, par le ministre de l'agriculture et de la pêche, Aziz Akhannouch et le président du Directoire de la Mutuelle Agricole Marocaine d'Assurances (MAMDA), Hicham Belmarah, et du côté ivoirien, par le ministre de l'agriculture Mamadou Sangafowa Coulibaly, cette convention traduit la volonté du gouvernement ivoirien de mettre en place une couverture d'assurance agricole au profit des agriculteurs ivoiriens, et notamment les exploitants les plus vulnérables, afin d'atténuer les effets des aléas climatiques sur leurs productions et d'assurer la stabilité financière de leurs revenus.

Cette convention qui intervient en application de l'Accord de Coopération Agricole signé le 1er juillet 2014 à Rabat entre les deux pays, permettra à la Côte d'Ivoire de s'inspirer de l'expérience réussie du Royaume dans le domaine de l'assurance agricole, à travers un appui en matière de structuration et de développement de produits d'assurance agricole en Côte d'Ivoire.

En vertu de cet accord, le gouvernement marocain, via le ministère de l'agriculture et de la pêche maritime, s'engage à soutenir la mise en place et le développement de l'assurance agricole en Côte d'Ivoire, en apportant son concours au gouvernement ivoirien, notamment en matière de définition du rôle de l'Etat dans la mise en place et le développement du système d'assurance agricole (soutien financier, cadre réglementaire, promotion ) et le montage ainsi que la gestion de partenariats avec les compagnies d'assurances.

Cet appui concerne aussi la mise en place des mécanismes et modalités de gestion des produits d'assurance agricole, et l'échange d'expériences et de bonnes pratiques par l'organisation de sessions de formation et de voyages d'études.

Pour sa part, le gouvernement ivoirien, apportera son soutien politique, technique et financier pour la mise en place et le développement de cette assurance agricole.

De son côté, MAMDA s'engage à travers "MAMDA Ré" à apporter son appui technique et financier au développement de l'assurance agricole en Côte d'Ivoire, notamment par le soutien au gouvernement ivoirien dans la définition d'un système global de couverture des risques agricoles et l'identification des cultures et aléas climatiques à couvrir en priorité.

L'appui porte sur l'assistance technique au gouvernement ivoirien en matière de tarification des produits d'assurance agricole, d'élaboration des polices spécifiques d'assurance, de commercialisation à travers un pool d'assureurs locaux ou à travers des compagnies spécialisées autorisées par le gouvernement ivoirien, et la mise en place de réseaux d'expertise en matière de sinistres agricoles.

Il porte aussi sur le soutien financier aux programmes d'assurance agricole, en offrant des capacités de réassurance aux compagnies d'assurance ivoiriennes.

Les signataires se sont accordés pour que la mise en œuvre de cette Convention soit faite à travers des conventions spécifiques à chaque produit d'assurance agricole qui sera mis en place en Côte d'Ivoire.

Ces conventions spécifiques porteront notamment sur les modalités de mise en œuvre du produit d'assurance agricole, l'échéancier de réalisation et les engagements techniques et financiers des signataires. 

Concernant l'aspect coopération Sud- Sud, "dès la mise en place de l'assurance agricole en Côte d'Ivoire, le gouvernement marocain pourra accompagner le gouvernement ivoirien afin de lui permettre de partager son modèle d'assurance agricole avec des pays de la sous-région qui seront préalablement identifiés de manière conjointe", lit-on dans le document.

SARA-2015 : L'offre exportable marocaine et les opportunités d'investissement dans le secteur agricole mises en lumière à Abidjan

L'offre exportable marocaine et les opportunités d'investissement dans le secteur agricole, ont été mises en exergue, samedi, dans le cadre de la 3è édition du Salon International de l'Agriculture et des Ressources Animales d'Abidjan (SARA-2015) qui se poursuit dans la capitale économique ivoirienne.

Rehaussée par la présence, notamment du ministre de l'agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, du ministre ivoirien de l'agriculture, Mamadou Coulibaly Sangafowa, et du ministre ivoirien des ressources animales et halieutiques, Kobenan Kouassi Adjoumani, cette rencontre a été aussi l'occasion pour l'assistance d'apprécier les grandes réalisations accomplies par le Maroc dans le domaine agricole, dans ses différentes composantes.

Cette Journée "Maroc" du SARA- 2015, a été également l'occasion pour les opérateurs agricole du Maroc et leurs homologues ivoiriens d'explorer ensemble les différentes opportunités d'affaires dans ce secteur jugé prioritaire pour les deux pays.

S'exprimant à cette occasion, M. Akhannouch a mis en avant l'importance toute particulière qu'accordent le Maroc et la Côte d'Ivoire à la promotion et au renforcement de leurs relations de coopération et de partenariat dans divers domaines, y compris celui de l'agriculture.

Il a, à ce propos, relevé que cette forte mobilisation du Maroc à travers la participation d'une importante délégation au SARA illustre l'intérêt qu'accorde le Maroc au renforcement de ses échanges commerciaux et des opportunités d'investissement avec la Côte d'Ivoire.

Chiffres à l'appui, le ministre a relevé que depuis ces dernières années, les échanges commerciaux tous secteurs entre le Maroc et la Côte d'Ivoire n'ont cessé d'augmenter, relevant qu'entre 2012 et 2013, les exportations du Maroc vers la Côte d'Ivoire ont, à elles seules doublés, passant de 66,7 millions de dollars à 112,1 millions de dollars.

Et de poursuivre que dans le domaine agricole, les exportations de la Côte d'Ivoire ont depuis 2011 enregistré une hausse de 44 pc, alors que les exportations de produits agricoles marocains ont enregistré une hausse de 22 pc.

Le ministre a, en outre, mis en avant le rôle de taille et l'importance stratégique de la mise en place d'une plateforme logistique pour la commercialisation des fruits et légumes à Abidjan, dont l'accord a été signé devant SM le Roi Mohammed VI, lors du déplacement en janvier dernier, du président Ivoirien, Alassane Ouattara au Maroc.

M. Akhannouch a tenu à rappeler, en outre, que le secteur agricole et agroalimentaire marocain a connu une révolution verte depuis 2008, date du lancement par SM le Roi Mohammed VI du plan Maroc Vert.

Les ministres ivoiriens respectivement de l'agriculture et des ressources animales et halieutiques, se sont félicités, à tour de rôle, de la participation distinguée du Maroc au SARA- 2015 ainsi que de l'appui et de l'assistance technique que le Royaume a bien voulu mettre à la disposition de la Côte d'Ivoire, pays ami et frère, pour réussir cet événement de grande envergure placé sous le thème "Promouvoir l'investissement agricole durable".

Le Maroc a acquis une expérience fort enrichissante dans le domaine agricole, toutes composantes confondues, et a su relever plusieurs défis et ce, grâce aux orientations éclairées de SM le Roi Mohammed VI, ont-ils souligné, notant que le modèle marocain peut servir de source d'inspiration pour la Côte d'Ivoire.

De son côté, le président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Maroc en Côte d'Ivoire, Abdelillah El Hamdouni, a noté que la participation distinguée du Royaume au SARA-2015 confirme encore une fois, la vision du Maroc, telle que portée par SM le Roi Mohammed VI.

Il a, en outre, mis en avant l'excellence des relations politiques, économiques et culturelles qui lient le Maroc et la Côte d'Ivoire, deux pays ayant choisi "d'ancrer davantage leurs économies et de profiter des complémentarités qui existent entre elles, pour créer ensemble les conditions d'une co- émergence réussie", a-t-il dit.

En marge de cette rencontre, le ministre de l'agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch et son homologue ivoirien Mamadou Coulibaly Sangafowa, ont procédé à la signature d'une convention cadre de coopération pour la mise en place et le développement de l'assurance agricole en Côte d'Ivoire.

Par la suite les ministres présents ont visité le Pavillon Marocain, un espace d'exposition soigneusement aménagé pour la présentation de différents produits agricoles (fruits et légumes), outre des produits du terroir et de l'agro-industrie.

(MAP-04/04/2015)

Le Chef du gouvernement souligne à Abidjan la disposition du Maroc à accompagner le secteur agricole ivoirien

Le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a réaffirmé, vendredi à Abidjan, la disposition du Maroc à partager l'expérience et l'expertise qu'il a capitalisées dans le domaine agricole avec la République de Côte d'Ivoire, à accompagner le secteur agricole ivoirien et à soutenir la formation des compétences ivoiriennes dans ce domaine. 

Intervenant à l'ouverture de la 3-ème édition du Salon de l'agriculture et des ressources animales d'Abidjan (SARA), M. Benkirane a indiqué que le gouvernement ne ménagera aucun effort, sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI qui accorde une importance particulière au renforcement des relations de partenariat entre le Maroc et la Côte d'Ivoire, pour resserrer davantage ces les liens d'amitié et de coopération entre les deux pays. 

Un communiqué du département du Chef du gouvernement note que M. Benkirane a remercié le président ivoirien, M. Alassane Ouattara, pour le choix du Maroc comme invité d'honneur du 3-ème SARA, précisant que ce choix traduit à la fois l'amitié profonde qui unit le Maroc et la Cote d'ivoire, l'excellence de leurs relations à tous les niveaux et leur forte volonté politique de renforcer encore plus leur partenariat, notamment dans un secteur aussi stratégique que l'agriculture. 

Par ailleurs, le Chef du gouvernement a relevé l'attachement fort des deux pays à l'agriculture et souligné les rôles économique, social et environnemental de ce secteur stratégique, mettant l'accent sur la nécessité de promouvoir l'agriculture solidaire et de soutenir les petits agriculteurs. 

Saluant la renaissance de ce Salon après une longue période d'éclipse, M. Benkirane a félicité le président ivoirien pour la marche de progrès engagée par la Côte d'Ivoire et les efforts entrepris pour moderniser le secteur agricole et en faire un levier à la fois de l'émergence économique et de développement social. 

Le Chef du gouvernement a pris part, jeudi à Abidjan, aux Assisses organisées en marge du SARA sur le thème de "la promotion de l'investissement agricole durable", saisissant cette occasion pour exposer les fondements et les axes d'intervention du Plan Maroc Vert et rappeler l'importance capitale qu'accorde le Maroc au développement de l'agriculture et à la promotion des investissements agricoles. 

M. Benkirane a rappelé, à cet égard, que le Maroc a lancé en 2008, sous l'impulsion de SM le Roi Mohammed VI, la stratégie "Plan Maroc Vert", qui a pour ambition d'exploiter de manière optimale les réelles potentialités du secteur agricole et de promouvoir une agriculture équilibrée qui répond à la fois à l'exigence de rentabilité et au devoir de solidarité.

Le président ivoirien salue le choix du Maroc en tant qu'invité d'honneur de la 3è édition du Salon International de l'Agriculture d'Abidjan

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, s'est dit très honoré du choix du Maroc comme invité d'honneur de la 3è édition du Salon International de l'Agriculture et des Ressources Animales d'Abidjan (SARA).

"Je me réjouis du choix du Maroc comme invité d'honneur du Salon de l'Agriculture et des Ressources Animales 2015", a dit M. Ouattara qui s'exprimait vendredi, à l'ouverture de ces grandes assises de l'agriculture, placées sous le thème : "promotion de l'investissement agricole durable". 

M. Ouattara qui a mis en avant l'excellence des relations historiques et singulières de coopération et de partenariat qui unissent les deux pays frères et amis dans divers domaines, a adressé ses félicitations à SM le Roi Mohammed VI, pour les efforts continus que le Souverain ne cesse de déployer en faveur du développement, du progrès et de la prospérité du Royaume et du peuple marocain. 

Le président ivoirien a, par ailleurs, mis en évidence l'intérêt personnel qu'il accorde au secteur agricole, réitérant l'engagement du gouvernent ivoirien à œuvrer davantage pour l'amélioration des conditions de vie des paysans. L'enjeu du SARA 2015 est d'en faire une référence agricole, animale et forestière de l'Afrique subsaharienne, en réunissant tous les acteurs locaux et internationaux du secteur, a-t-il dit.

M. Ouattara a, par la même occasion, passé en revue une série de défis que l'agriculture se doit de relever afin de permettre à la Côte d'Ivoire d'accéder à l'émergence à l'horizon 2020, entre autres, l'amélioration de la productivité agricole, à travers la promotion de la recherche agricole et la formation, la distribution de plants et de semences de qualité, et la facilitation de l'accès des producteurs aux fertilisants.

Parmi les défis figurent aussi, la transformation des productions agricoles pour développer le secteur secondaire, la garantie d'un meilleur accès des produits aux marchés extérieurs, l'amélioration des revenus des producteurs et la création d'emplois au profit des jeunes.

De son côté, le chef du gouvernement M. Abdelillah Benkirane a souligné les performances réalisées par le secteur agricole ivoirien ces trois dernières années, mettant en avant l'intérêt tout particulier que le Maroc et la Côte d'Ivoire accordent à l'agriculture en tant que secteur prioritaire de leurs économies respectives.

"En tant que priorité nationale, l'agriculture, ne saurait être négligée au Maroc même si notre économie nationale se diversifie davantage par le développement d'autres secteurs", a-t-il rassuré. 

M. Benkirane a fait part également de sa grande joie de participer à ce Salon, dont le Maroc est l'invité d'honneur, soulignant, au passage, l'excellence et la profondeur des liens historiques et exemplaires unissant ces deux pays frères et amis.

Le chef du gouvernement a, par ailleurs, plaidé en faveur de l'appui constant des petits agriculteurs à travers le financement (facilitation d'accès aux crédits) et l'encadrement afin de leur permettre d'améliorer leurs conditions de vie et les inciter à mieux travailler leurs terres.

Le ministre ivoirien de l'agriculture, Mamadou Sangafowa Colibaly, s'est félicité, quant à lui, de l'appui technique consenti par le Maroc pour la réussite de ce grand Salon, faisant savoir que compte tenu de l'expertise accumulée, le Royaume peut servir de modèle pour la Côte d'Ivoire dans le domaine agricole.

Tout en soulignant que la Côte d'Ivoire est un chantier à ciel ouvert et que tous les indicateurs sont au vert dans plusieurs secteurs y compris celui agricole, le ministre s'est félicité de la tenue du SARA- 2015, en tant que plateforme d'échanges d'expériences et d'expertises, d'établissement des liens d'affaires, et de promotion des opportunités d'investissements dans le domaine agricole.

A l'issue de la séance d'ouverture, M. Alassane Ouattara, accompagné notamment du 1er ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, du chef du gouvernement, Abdelillah Benkirane, du ministre de l'agriculture et de la pêche, Aziz Akhannouch, et de l'ambassadeur du Maroc en Côte d'Ivoire, Mustapha Jebari, a procédé à l'inauguration de l'espace exposition de ce Salon.

Par la même occasion, M. Ouattara accompagné également de membres du gouvernement ivoirien et d'autres personnalités a effectué une tournée à travers les différents espaces et stands de cette exposition, notamment le Pavillon marocain.

Le SARA 2015 qui se poursuivra jusqu'au 12 avril courant dans la métropole économique ivoirienne, avec comme slogan "Le SARA 2015, le rendez-vous de l'agro-business", connait la participation de plusieurs pays, dont la Guinée Equatoriale, le Mali, le Niger, le Sénégal, la France, le Kenya, la Mauritanie, le Gabon, le Burkina Faso, et le Cameroun.

Le Chef du gouvernement reçu en audience à Abidjan par le président ivoirien

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a reçu en audience, vendredi à Abidjan, le chef du gouvernement, Abdelillah Benkirane, en présence du ministre de l'agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, et de l'ambassadeur du Royaume en Côte d'Ivoire, Mustapha Jebari.

M. Benkirane prend part, à la tête d'une importance délégation, à l'inauguration de la troisième édition du Salon International de l'Agriculture et des Ressources Animales d'Abidjan "SARA-2015", dont le Maroc est l'invité d'honneur

Au cours de cette audience qui s'est déroulée également en présence du Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, le président Ouattara a exprimé ses vifs remerciements à SM. Le Roi Mohammed VI pour toutes les actions entreprises par le Souverain pour booster davantage les liens de coopération et de partenariat entre le Maroc et la Côte d'Ivoire, a indiqué à la presse M. Benkirane.

Le Royaume du Maroc a honoré par sa présence et sa participation active le Salon International de l'Agriculture et des Ressources Animales d'Abidjan, a souligné le chef de l'Etat ivoirien, mettant en évidence l'impact du SARA qui constitue, a-t-il dit, un événement très important pour la Côte d'Ivoire.

Le chef du gouvernement qui s'est dit très honoré d'avoir été envoyé par SM. Le Roi Mohammed VI pour prendre part au Salon d'agriculture d'Abidjan, a affirmé que cette participation est un honneur pour le Maroc et les Marocains.

La Côte d'Ivoire avance à pas de géant sur la voie du progrès et du développement sous l'égide du président Ouattara, a ajouté M. Benkirane, mettant en exergue la profondeur des liens de coopération et de partenariat qui ne cessent de se renforcer davantage entre le Maroc et la Côte d'Ivoire, deux pays frères et amis.

Placée sous le slogan "SARA- 2015, le Salon de l'agrobusiness", l'édition 2015 du Salon International de l'Agriculture et des Ressources Animales d'Abidjan a été inauguré vendredi par le président Alassane Ouattara.

En prélude à cette grande manifestation, une rencontre autour de la thématique "Promotion de l'Investissement agricole durable" s'est tenue, jeudi, sous la coprésidence du 1er ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan et du chef du gouvernement, Abdelillah Benkirane.

Le 1er ministre ivoirien loue le "dynamisme nouveau" et la solidité des liens de partenariat entre la Côte d'Ivoire et le Maroc

Le premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan a loué, jeudi soir à Abidjan, "le dynamisme nouveau" et la solidité des liens de partenariats et de coopération unissant la Côte d'Ivoire et le Maroc dans divers secteurs.

M. Kablan Duncan qui s'exprimait en marge d'un diner offert en l'honneur des différentes délégations étrangères participantes à la 3è édition du Salon International de l'Agriculture et des Ressources Animales d'Abidjan (SARA-2015), s'est dit convaincu que ce partenariat exemplaire apportera d'excellents résultats, comme le désirent les deux chefs d'Etat, le président ivoirien Alassane Ouattara et SM le Roi Mohammed VI.

Le premier ministre ivoirien a mis en avant, à cette occasion, la contribution du Maroc dans différents projets de développement devant conduire son pays vers l'émergence à l'horizon 2020, citant à titre d'exemple, la dépollution et l'aménagement de la Baie de Cocody et la construction de quelque 20.000 logements socioéconomiques.

Le Maroc de par son expertise et son savoir- faire est présent également dans les secteurs entre autres, de la banque, de la finance et des assurances, a rappelé M. Kablan Duncan, faisant savoir que les deux pays frères et amis sont liés par environ une centaine d'accords de coopération et de partenariats dans divers domaines stratégiques. 

Et de poursuivre que les deux chefs d'Etat ont jeté les bases d'un partenariat stratégique, et décidé en sorte que l'axe Rabat- Yamoussoukro (capitale politique ivoirienne) soit un axe fort de politique. 

Il a, par ailleurs, invité les secteurs privés marocain et ivoirien à œuvrer davantage pour l'établissement de partenariats fructueux, à même de permettre d'atteindre les objectifs escomptés. 

M. Kablan Duncan s'est dit aussi fier de la forte participation du Maroc à la troisième édition du SARA en tant qu'invité d'honneur de cette édition.

Dans une allocution de circonstance, le chef du gouvernement, Abdelillah Benkirane, s'est félicité de l'excellence des relations profondes et historiques unissant les deux pays, faisant savoir qu'il s'agit d'une coopération qui "se fait tout naturellement entre pays frères''. 

"La coopération entre nos deux pays est bonne, vivante et est appelée à se renforcer davantage", a-t-il dit, réitérant la détermination conjointe des deux pays à aller de l'avant en vue de réaliser tous les objectifs escomptés.

M. Benkirane s'est félicité aussi des grandes réalisations accomplies par la Côte d'Ivoire en trois années, sous l'égide du président Alassane Ouattara, se disant convaincu que le partenariat entre les deux pays aura un avenir radieux et prometteur.

Ont assisté à cette cérémonie, entre autres, le ministre de l'agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, l'ambassadeur du Maroc en Côte d'Ivoire, Mustapha Jebari, des membres du gouvernement ivoirien, des membres de la délégation marocaine, ainsi que les représentants d'autres délégations étrangères participantes au SARA-2015.

Les relations bilatérales maroco-ivoiriennes au menu des entretiens de M. Benkirane avec son homologue ivoirien

Les relations bilatérales maroco-ivoiriennes et les moyens de les booster davantage, ont été jeudi soir à Abidjan, au cœur des entretiens du chef du gouvernement, Abdelillah Benkirane et le premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan.

Lors de cette audience, les deux chefs de gouvernements, ont fait part de leur détermination à œuvrer en étroite collaboration et à multiplier les contacts en vue de raffermir davantage ces liens exemplaires de coopérations et de partenariat entre les deux pays frères et amis.

Le Maroc et la Côte d'Ivoire demeurent liés par des relations très profondes et séculaires, ont-ils rappelé, mettant en avant l'intérêt tout particulier que ne cessent d'accorder les deux chefs d'Etat, SM le Roi Mohammed VI et le président ivoirien Alassane Ouattara, au développement et à la promotion de ce partenariat "stratégique'' et mutuellement "avantageux'' pour les deux pays et les deux peuples frères et amis.

Ils se sont dits également confiants quant à l'avenir de ce partenariat édifiant. 

Cette rencontre s'est déroulée en présence, notamment de l'ambassadeur du Maroc en Côte d'Ivoire, Mustapha Jebari, ainsi que de plusieurs membres du gouvernement ivoirien, dont le ministre d'Etat, ministre ivoirien des Affaires Etrangères, Charles Koffi Diby, le ministre de l'agriculture, Mamadou Sangafowa Coulibaly, le ministre du commerce, de l'artisanat et de la promotion des PME, Jean-Louis Billon, et du ministre auprès du premier ministre chargé du budget, Abdourahmane Cissé.

SARA- 2015 : L'expérience marocaine en matière de promotion des investissements agricoles mise en lumière à Abidjan

L'expérience du Maroc en matière de promotion des investissements agricoles et les moyens mis en œuvre pour la garantie de leur durabilité, ont été mis en lumière jeudi à Abidjan, à l'occasion de la tenue d'un panel co-présidé par le chef du gouvernement, Abdelillah Benkirane et le 1er ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan.

Tenues en prélude au Salon International de l'Agriculture et des Ressources Animales d'Abidjan (SARA-2015), qui s'ouvre vendredi dans la métropole économique ivoirienne, ces assises placées sous le thème ''promotion de l'investissement agricole durable'', ont été l'occasion pour M. Benkirane de passer en revue certaines grandes réalisations accomplies par le Royaume dans le cadre "Plan Maroc Vert".

Le chef du gouvernement, qui a été accompagné notamment du ministre de l'agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch et de l'ambassadeur du Maroc en Côte d'Ivoire, Mustapha Jebari, a relevé que le Maroc, dans le cadre de sa politique volontariste et intégrée, a toujours fait de l'agriculture un secteur prioritaire en mobilisant à cette fin tous les moyens nécessaires pour permettre son développement durable et garantir sa contribution efficiente à l'économie nationale.

Dans ce cadre, M. Benkirane a souligné que le Royaume conscient de l'importance de ce secteur en matière de sécurité alimentaire, a veillé à l'amélioration de la productivité à travers, entre autres, l'encouragement de la mécanisation, l'incitation des investissements privé, et la formation et l'encadrement des agriculteurs.

Par la même occasion, Il a mis en exergue la politique des barrages initiée par Feu SM Hassan II, une politique 'sage'' et 'clairvoyante'' ayant permis au Maroc de faire face au déficit hydrique et d'augmenter sa superficie irriguée, notant que le Maroc est déterminé à aller de l'avant dans ce domaine car, il y va même de l'avenir du secteur agricole dans ses différentes composantes.

Sur un autre registre, M. Benkirane a souligné la nécessité de promouvoir le financement des petits agriculteurs et de veiller à leur encadrement et leur formation, et de les associer à toute stratégie dans ce domaine.

"Les petits paysans constituent l'âme de notre agriculture. Ils sont la vie et une richesse pour les pays comme le notre. Ils sont vulnérables mais ils sont formidables, d'où la nécessité d'accorder à cette frange de la société tout l'intérêt qu'elle mérite", a-t-il dit.

Sur la participation du Maroc en tant qu'invité d'honneur du SARA 2015, il a relevé que cela illustre clairement la profondeur des relations séculaires et profondes unissant les deux pays, réitérant la détermination du Maroc à faire bénéficier la Côte d'Ivoire, pays ami et frère, de son expérience et son savoir-faire dans le domaine.

Le chef du gouvernement a félicité également la Côte d'Ivoire pour les différentes performances réalisées sur les plans socioéconomiques, notant que ce pays frère avance à pas sûrs vers l'émergence comme le désire le président ivoirien, Alassane Ouattara.

M. Benkirane a, par ailleurs, plaidé en faveur d'une coopération plus étroite entre les pays africains dans le domaine agricole afin de réaliser la sécurité alimentaire des peuples du continent et pouvoir même exporter vers l'extérieur.

De son côté, le 1er ministre ivoirien, a relevé que la participation du Maroc au SARA- 2015 est le signe même de l'excellence des relations profondes et exemplaires entre la Côte d'Ivoire et le Maroc, des relations qui, a-t-il dit, dépassent largement le seul cadre de l'amitié.

Sur un autre registre, M. Kablan Duncan, chiffres à l'appui, a mis en avant l'importance qu'occupe le secteur de l'agriculture dans le tissu économique national.

Il a, en outre, souligné l'importance de la mécanisation, de la formation et de l'encadrement des agriculteurs, de la recherche scientifique, l'encouragement des financements et la diversification de la production pour une modernisation efficiente du secteur de l'agriculture et l'amélioration des revenus des producteurs.

Tout en insistant sur la nécessité de mettre à la disposition des petits paysans tous les financements nécessaires et d'œuvrer à même de leurs offrir toutes les conditions nécessaires pour l'exercice de leur métier, M. Kablan Duncan a estimé qu'il appartient à l'Etat et au secteur privé d'augmenter leurs investissements dans le secteur agricole.

Même son de cloche chez le ministre de l'agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch qui a tenu à préciser que dans le cadre du Plan Maroc Vert, le Maroc a fait de la promotion des investissements un vecteur de développement agricole, tout en adoptant une batterie de mesures incitatives visant à encourager le secteur privé à investir davantage dans ce secteur générateur de valeur ajoutée et créateur d'emploi.

Ces assises ont été aussi l'occasion pour le ministre ivoirien de l'agriculture, Coulibaly Mamadou Sangafowa de présenter un exposé sur le bilan du programme national d'investissement agricole (PNIA) pour la période 2012-2016.

Le SARA- 2015, qui se poursuivra jusqu'au 12 avril courant sous le slogan "Le Rendez-vous de l'agro-business" est une plateforme d'échange et de partage des expériences et connaissances dans le domaine agricole mais aussi d'établissement d'alliances d'affaires.

Aménagé sur une superficie de 80.000 m2, ce Salon auquel sont attendus quelque 500 milles visiteurs sert aussi de vitrine pour mettre en lumière les différentes potentialités agricoles de la Côte d'Ivoire ainsi que les différentes opportunités d'investissements dans ce domaine.

Arrivée à Abidjan du chef du gouvernent pour participer au Salon Internationale de l'Agriculture et des Ressources Animales (SARA-2015)

Le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, accompagné d'une importante délégation, est arrivé jeudi en début d'après- midi à Abidjan, où il devra prendre part à la 3è édition du Salon Internationale de l'Agriculture et des Ressources Animales (SARA-2015), dont le Maroc est l'invité d'honneur.

A son arrivée à l'aéroport international Félix Houphouët- Boigny, M. Benkirane a été accueilli notamment, par le premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, le ministre d'Etat et ministre ivoirien des Affaires étrangères, Charles Koffi DIBY, le ministre de l'Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, l'ambassadeur du Maroc en Côte d'Ivoire, M. Mustapha Jebari, ainsi que par des membres du corps diplomatique africain et arabe accrédité en Côte d'Ivoire et d'autres responsables ivoiriens.

Lors de son séjour dans la métropole économique ivoirienne, M. Benkirane et son homologue ivoirien co-présideront, jeudi, les assises du SARA, avec au menu un panel sous le thème : "promotion de l'investissement agricole durable".

Il est à noter que le Maroc est l'invité d'honneur de la 3è édition du SARA qui s'ouvrira officiellement vendredi dans la métropole économique ivoirienne, sous le thème "Promouvoir l'investissement agricole durable". 

Aménagé sur une superficie totale de 80.000 m2, avec quelque 500 exposants et plus de 500 mille visiteurs attendus, ce Salon se propose de mettre en lumière les possibilités d'investissement dans le secteur, partager les expériences, échanger sur les grands défis du développement agricole, faire la promotion du savoir-faire technique et technologique, stimuler les partenariats sous-régionaux et nouer des alliances d'affaires.

La manifestation qui se poursuivra jusqu'au 12 avril courant, se décline notamment, en une conférence sur l'investissement dans l'agriculture familiale, des ateliers thématiques, une exposition-vente autour de neuf pôles, des concours, des visites de sites, des rencontres d'affaires, outre plusieurs autres activités.

(MAP-02/04/2015)